Vivre à La Campagne St Lazare

Pourquoi le jardinage nous fait-il autant de bien ?

Jardiner, ce n’est pas seulement bénéfique parce que cela nous permet de manger des fruits et des légumes frais et sans pesticides. C’est une activité qui permet d’entretenir sa forme physique et mentale.

Vous vous sentez stressé ? Vous avez besoin de lâcher-prise dans ce contexte anxiogène de crise sanitaire et de guerre ? Et si vous testiez le jardinage ! En effet, que vous disposiez d’un balcon, d’une petite terrasse ou d’un grand jardin, la nature vous aide à vous ressourcer et à surmonter vos angoisses !

Depuis le premier confinement, on assiste à un retour en force du jardinage, qui ne s’est pas démenti depuis. C’est sûrement parce que le jardinage est bon pour notre santé. Le jardinage a alors représenté une véritable bouffée d’oxygène pour de nombreuses personnes et on peut dire qu’elles ont eu une excellente idée tant il apporte de bienfaits.

Un entraînement physique

Selon les activités, jardiner est plus ou moins exigeant physiquement, mais disons qu’en moyenne, 45 minutes de jardinage, ça équivaut à une demi-heure d’aérobic.  Pour le très sérieux Institut de recherche du bien-être, de la médecine et du sport santé, le jardinage est comparable à un entraînement physique car il sollicite l’ensemble des muscles et des articulations et fait brûler des calories. Jardiner entretient la force physique, l’équilibre quand par exemple, on ratisse ou taille, et aide à rester mince.

Une réduction de la mortalité

La pratique d’une activité physique s’avère indispensable pour rester en forme et maintenir sa santé. Le jardinage est une activité douce et sans risques pour votre corps. Rebêcher, planter, repiquer favorisent la bonne santé de votre cœur et limitent ainsi les risques d’AVC, de thrombose et d’infarctus. Jardiner régulièrement entraînerait une réduction de 30 à 50 % des risques cardiovasculaires.

Une baisse du stress et de la dépression

Si jardiner permet de conserver la santé physique, cette activité agit également sur le plan moral. En effet, le contact avec la terre et la nature booste les hormones du bien-être et réduit ainsi l’anxiété.

Que vous plantiez vos herbes aromatiques, marchiez pieds nus ou fassiez des câlins aux arbres, vous éprouverez une sensation de relaxation et renouerez avec des plaisirs essentiels et simples. Vous renforcez dès lors votre système immunitaire et luttez contre la dépression et morosité ambiante.

Une préservation de vos os

Selon des études, la pratique du jardinage est considérée comme le deuxième meilleur exercice physique. En luttant contre les premiers signes d’ostéoporose, le jardinage préserve la qualité de vos os, en mobilisant vos articulations, tout en douceur.

Pratiqué 1 à 2 heures par semaine, le jardinage ralentit la perte de densité osseuse, en alternant travail de force et endurance ! Autrement dit, si vous bêchez et désherbez, vous gardez des os en bonne santé !

Le plein de vitamine D

Jardiner vous permet de bénéficier de la lumière du soleil et de faire le plein de vitamine D, indispensable à la régulation de votre immunité, vous préservant de nombreuses infections. On entend dire aussi que jardiner fait mal au dos. Il faut faire attention aux mouvements et aux postures que l’on prend, se baisser en pliant les genoux, éviter le port de charges trop lourdes, avoir les outils bien adaptés à sa taille, avec des manches longs pour ne pas avoir à trop se pencher en avant. Et comme pour tout exercice physique, il est recommandé de s’échauffer, et de commencer par des activités légères, comme cueillir la récolte ou arroser quelques plants. On évite aussi de faire la même activité trop longtemps sous peine de courbatures le lendemain !

Ces précautions prises, le jardinage est une très bonne activité. Comme elle se pratique en plein air, elle permet de faire le plein de vitamine D qui est synthétisée par notre peau à partir des rayons du soleil. Cette vitamine est essentielle pour la bonne santé de nos os et celle de notre système immunitaire. En cas d’exposition prolongée ou de fort ensoleillement, on protègera quand même sa peau avec un écran solaire. Et puisqu’on parle de précautions, il est important d’avoir à jour sa vaccination contre le tétanos.

 Une amélioration de l’alimentation

Cultiver un potager vous permet de vous nourrir ! Et de maîtriser ce que vous produisez, sans pesticides. Du potager à l’assiette, il n’y a qu’un pas ! Vous retrouverez le plaisir de cuisiner des légumes sains, dotés d’une excellente qualité gustative.

 C’est le moment de semer aubergines, carottes, radis, asperges et de vous concocter un petit bosquet d’herbes aromatiques notamment la ciboulette pour agrémenter vos vinaigrettes. Regardez également autour de vous, la nature est généreuse. En effet, ce que vous prenez parfois pour des mauvaises herbes (mouron, orties, plantain, égopode) s’avère en réalité être des plantes sauvages comestibles aux multiples vertus et souvent savoureuses.

A la Campagne St Lazare à Forcalquier dans le Luberon, nous avons compris que la nature est thérapeutique, tant sur le plan physique que moral. N’hésitez pas à venir vous ressourcer, découvrir le parcours de la biodiversité et savourer les recettes créatives de saison élaborées à partir des produits de notre potager par notre Cheffe naturopathe Barbara.