S'harmoniser avec la nature

La face cachée du pissenlit !

 Délicieux et précieux pour notre santé !

Crues, les jeunes feuilles de pissenlit se consomment avant tout en salade.
Cuites, elles font le bonheur des amateurs de bonnes soupes. Les racines peuvent être rôties ou frites.
Elles permettent également de réaliser des infusions ou de faire un substitut de café.
Les pétales des fleurs de pissenlit quant à elles sont souvent utilisées pour réaliser la fameuse cramaillote,
appelée aussi miel de pissenlit, une gelée à la saveur subtile qui accompagne aussi bien vos tartines du petit-déjeuner
très fortifiantes.

 

Bien les laver. Pour la racine de pissenlit, la couper finement après l’avoir bien lavée et brossée.
La faire sauter dans un petit peu d’huile de sésame, ajouter du tamaris ou shoyu et consommer en condiment.
(n’attendez pas de trépasser pour la déguster faites le de votre vivant)

Salade anti-arthrose

À le voir partout dans les prairies, les jardins et les parcs, on oublierait presque que le pissenlit (Taraxacum officinale) est une plante médicinale.
Pourtant, avec tout ce qu’il contient dans ses feuilles (flavonoïdes, sels de potassium…), il mériterait bien le titre de champion du monde du drainage.
Passé maître dans l’art de purifier le corps et d’éliminer les toxines, c’est le spécialiste à appeler en premier lieu si vous souffrez d’arthrose.
Ce draineur professionnel se rencontre à peu près partout en campagne, mais évitez toutefois les lieux potentiellement pollués par les pesticides, comme les terrains agricoles.

si vous êtes plutôt « nature », rien ne vous empêche de déguster ses pousses en salade :
ajoutez-y de fines lamelles de radis noir,
du jus de citron, un filet d’huile d’olive et une pincée de coriandre.

Bon appétit !